Centre d'Etudes et de Recherche sur le Bonapartisme

11 septembre 2008

EDITO Eté 2008

L’Editorial

   .

Notre revue évolue toujours entre passé et actualité.

Nous quittons un peu les bicentenaires et les commémorations liées au Premier ou au Second Empire sans pour autant nous en éloigner démesurément.

Notre collaborateur régulier Sylvain Métivier continue à dépouiller les archives et les collections du Moniteur Universel. Dans ce numéro, il nous propose un sujet original : les fêtes populaires organisées à l’occasion des deux mariages impériaux : celui de 1810 entre Napoléon et Marie-Louise et celui de 1853 entre Napoléon III et Eugénie. On notera la profusion des festivités et l’officialisation de mariages dotés par le régime napoléonien.

Nous poursuivons notre histoire du bonapartisme et des bonapartistes après 1940. Le présent dossier nous permettra de suivre le parcours partisan des militants d’avant-guerre. Après les années d’occupation, de résistance (ou de collaboration pour certains) et la Libération, les plébiscitaires se retrouvent orphelin du Parti de l’Appel au Peuple dissous en 1940. Ils rallient alors une association purement historique, la Société d’Histoire Napoléonienne. Tournant éphémère ou durable ? En l’absence de reconstitution de parti impérialiste, les anciens responsables bonapartistes vont pour la plupart s’investir au sein du Souvenir napoléonien.

Après ces deux articles de fond, nous entamons une succession de notices plus courtes, sur la Famille Impériale (la biographie du Prince Jean Christophe Napoléon ou les relations entre son ancêtre le Prince Jérôme Napoléon et l’armée française par David Saforcada), la mouvance bonapartiste (Georges Thiébaud, lien entre les impérialistes et le boulangisme dans les années 1887-1890) et l’histoire napoléonienne (la création, voici deux siècles du département du Tarn-et-Garonne ou encore le général Thomières).

Comme d’habitude, nous achevons par l’actualité et les notes de lecture. Ces deux chapitres sont la démonstration vivante de la pertinence du courant napoléonien et bonapartiste. De nombreux livres traitent des deux Empires. Les expositions (signalons celle qui se tient à Bar-le-Duc sur le maréchal Oudinot ou sur les Corses et la Légion d’Honneur à Ajaccio), conférences, revues, articles et ventes se multiplient. Même les mouvements bonapartistes essaiment… Mais est-ce une bonne nouvelle de voir un tel éparpillement de forces relativement modestes ?

Thierry Choffat

Président du CERB

Dans les prochains numéros : Les dessins du Prince Impérial, l’excommunication de Napoléon, les uniformes des maires et députés, les bonapartistes et le droit de vote des femmes, le député Blanchet, Eugénie et le retour de l’Alsace Moselle, les insignes bonapartistes, les bonapartistes et le Sénat, le divorce de Napoléon, et la suite de notre histoire des plébiscitaires après 1940 : entre droite modérée et gaullistes (RPF), Jeune Nation, les bonapartistes, l’Algérie et le 13 mai 1958, le CCB d’Ajaccio sous la IVe République…

Posté par Cerb à 16:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]


LA REVUE DU CERB ETE 2008

Fêtes populaires et mariages pour deux unions impériales

1810 et 1853

Les bonapartistes au Souvenir Napoléonien après 1945

Le Prince Jean-Christophe Napoléon

Oudinot. Homme, maréchal et mécène

Le Prince Napoléon (Jérôme) et l’armée

Georges Thiébaud, un lien entre bonapartisme et boulangisme

Et Napoléon créa le Tarn-et-Garonne…

Le baron Thomières : du général d’Empire au vin de Gaillac

L’actualité bonapartiste

Le coin du Bibliophile

Posté par Cerb à 16:45 - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 mai 2008

LA REVUE DU CERB PRINTEMPS 2008

Bicentenaire de l’Université, du Baccalauréat

et des Palmes Académiques

Les Napoléon et la Belgique

Les médailles d’honneur du Second Empire

Bicentenaire de Napoléon III

Les bonapartistes en 1944-1946

Des bonapartistes aux élections municipales de 2008

Le coin du Bibliophile

L’actualité bonapartiste

Posté par Cerb à 17:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 janvier 2008

EDITO Hiver 2007/2008

La mort du colonel Pélissard à Friedland (1807)

Les premières femmes décorées de la Légion d’Honneur

Les pensions viagères des anciens militaires

de la République et de l’Empire (1851-1869)

Le clocher de l’église d’Eclaron, de 1811 à Napoléon III

La Résistance des Princes (1939-1945)

Le Grand Prix du Bonapartisme 2007

Thèses et travaux universitaires

L’actualité bonapartiste


L’Editorial

Il sera beaucoup question de courage et d’honneur dans ce numéro de la Revue du CERB. Cette thématique centrale se conjuguera à toutes les périodes que nous étudions, du Premier Empire à la Libération, en passant bien sûr par la Deuxième République et le Second Empire.

Le courage est relaté dans la lettre de Berthet, secrétaire du colonel Pélissard. Dans un courrier à son oncle, beau-père de la victime, Berthet raconte la mort de l’officier lors de la bataille de Friedland qui s’est déroulée voici deux siècles. Bernard de Trévillers, descendant du colonel Pélissard, nous propose de manière inédite les trois pages manuscrites de ce récit.

L’honneur est évoqué au féminin avec les premières femmes décorées de l’Ordre de la Légion d’Honneur. Des légendes comme Catherine Clair, Marie-Jeanne Schellinck, Virginie Ghesquière ou sœur Marthe Biget, … mais aussi des réalités comme Angélique Duchemin, Marie Amélie Abicot de Ragis, Rosa Bonheur ou les religieuses Rosalie Rendu, Hélène Dussolier, Jeanne-Claire Massin, Jeanne-Barbe Chagny ou encore Mathurine Foise Fourchon.

Le courage et la récompense sont ensuite étudiés par Sylvain Métivier avec les pensions viagères des anciens militaires de la République et de l’Empire distribuées sous le Second Empire.

Du courage encore avec les actions des habitants d’Eclaron près de Saint-Dizier en 1814. Une résistance face aux coalisés et un accueil à Napoléon qui vaudront au bourg, sous le Second Empire, la reconstruction du clocher de l’église détruit par un orage en 1811.

Le courage enfin avec le Prince Napoléon et le Prince Murat qui, durant la Seconde Guerre Mondiale, choisissent la voie de l’Honneur, la voie de la Résistance. Le Prince Murat (1920-1944) y laisse sa vie mais il a dignement suivi la trace de son glorieux ancêtre.

Après ses articles historiques, nous passons, comme d’habitude à nos rubriques liées à l’actualité. Nous constatons qu’elle est de plus en plus chargée, signe d’un sursaut napoléonien, d’une année 2008 qui commémorera la bicentenaire de Napoléon III, et d’un réveil napoléonien, dans la classe politique, dans les médias, dans les associations, dans la société, en France mais aussi en Belgique, Russie, Pologne…

Bonne année 2008 à toutes et à tous.

Thierry Choffat

Président du CERB

Posté par Cerb à 17:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LA REVUE DU CERB Hiver 2007-2008

La revue du CERB numéro 34 (Hiver 2007-2008) vient de sortir.

Au sommaire de ce 48 pages illustrées :

La mort du colonel pélissard à Friedland (1807)

Les premières femmes décorées de la Légion d'Honneur

Les pensions viagères des anciens militaires de la République et de l'Empire (1851-1869)

Le clocher de l'église d'Eclaron de 1811 à Napoléon III (Leg Napoléon)

La Résistance des Princes (1939-1945). Le Prince Napoléon et le Prince Murat : dans la Légion Etrangère, arrestation par les Allemands, prisonnier de la Gestapo, Réistance, Maquis, mort du prince Murat en 1944, le Prince Napoléon et l'Armée française en 1945...

Le Grand Prix du Bonapartisme 2007 attribué à Laetitia de Witt

Thèses et travaux universitaires

L'actualité bonapartiste...

L'abonnement est toujours compris dans la cotisation au Centre d'Etudes et de Recherches sur le Bonapartisme (3 numéros ; 18,50 €)

CERB - 1 bis, rue Grandjacquot 54300 FRAIMBOIS

Posté par Cerb à 17:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]


22 août 2007

La Revue du CERB - Eté 2007

La Paix de Tilsitt en 1807. Napoléon et la Paix

Humour et antiparlementarisme

Une gravure du Prince Victor Napoléon en 1889

Les bonapartistes et la Résistance

Les bonapartistes et les élections législatives de 2007

Pour un bonapartisme moderne et réaliste

Thèses et travaux universitaires

Le Comité Politique Plébiscitaire (1911)

L’actualité bonapartiste

Le coin du bibliophile

Posté par Cerb à 16:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

SOMMAIRES DE REVUES

Les derniers sommaires de la Revue du CERB

N°23 – Janvier 2004 :

Napoléon et les bicentenaires des grandes institutions de la République, la reconnaissance du droit de grève sous le Second Empire, le 4 septembre 1870, un coup d’Etat républicain, Les idées du Prince Impérial (Napoléon IV) étaient-elles bonapartistes ? les idées du Prince Impérial en 1874, l’évolution politique du Prince Impérial, le baron Reille (3ème partie)…

N°24 – Mai 2004 :

Dossier « Les Napoléon et les religions » : l’expédition de 1798 la rencontre entre catholicisme et l’Islam, religion, laïcité et politique sous le Premier Empire, Paul, Augustin, Napoléon et les autres : laïcité et tolérance, Napoléon et les Juifs, Les Napoléon et le bonapartisme pendant l’affaire Dreyfus, le roi Joseph et Louis Napoléon Bonaparte (1830-1844), Napoléon bienfaiteur, Napoléon III, adversaire des Etats-Unis (les origines de la pensée du règne de Napoléon III, la campagne du Mexique, les partisans français de la Confédération), Napoléon III et la Belgique.

N°25 – Octobre 2004 :

Veut-on lui voler sa dernière victoire ? la mort du Prince Impérial au Zoulouland (1ère partie), dossier « Les Princes Napoléon et le coup d’Etat 1883-1902 » : Plon-Plon en prison, la prudence raisonnée de SAI le Prince Victor Napoléon, le centenaire du code civil : les bonapartistes en 1904, bibliographie bonapartiste, discrétion chez les Napoléon.

N°26 – Février 2005 :

Napoléon Bonaparte, Premier Consul et Empereur, le sacre, acte fondateur du bonapartisme ? le maréchal Leboeuf, la mort du Prince Impérial au Zoulouland (2e partie), le général Louis Napoléon (1864-1932) général russe et héritier « invisible », le bonapartisme, une saga corse, Didier Julia, un député bonapartiste, la guerre des Princes, revue de presse, notes de lecture…

N°27 – Août 2005 :

Spécial « L’Empire, c’est la Paix », Napoléon homme de Paix, Napoléon et la Paix, Napoléon pacifiste, pas de prétendant mais un homme engagé, la tombe du Prince Louis Napoléon à Superga, l’actualité littéraire, travaux universitaires, Eschassériaux…

N° 28 – Décembre 2005 Janvier 2006 :

La vérité sur Napoléon, le bonapartisme en Auvergne (1870-1940), deux poèmes sur Napoléon III à Vichy, centenaire de la loi de 1905 : les bonapartistes et la séparation des Eglises et de l’Etat, la mort du Prince Impérial au Zoulouland (3e et dernière partie), les réseaux muratistes en Italie, travaux universitaires, le comte Multedo député d’Ajaccio, l’ancien ministre André Santini et Austerlitz…

N°29 - Printemps 2006 : 

Napoléon, sacré Roi d’Italie, le Cent Cinquantenaire de la naissance du Prince Impérial, le Marquis de Dion (1856-1946), député et sénateur bonapartiste de la Loire Inférieure, mais aussi grand constructeur automobile, les bonapartistes en 1939-1940, ainsi que les travaux universitaires, le coin du bibliophile, l’actualité bonapartiste...

N°30 – Eté 2006 :

Le fort de Bard, obstacle pour Bonaparte en 1800, Stephen Liégeard, un sous-préfet aux champs, Le retour des cendres de l’Aiglon en 1940 : un coup d’Etat bonapartiste ? Persigny, l’homme qui a inventé Napoléon III, le coin du bibliophile, l’actualité bonapartiste.

N°31 – Hiver 2006 :

La Carboneria (Charbonnerie), La Vienne, un département bonapartiste inconnu, Résistance et Collaboration, les bonapartistes entre 1940 et 1944 Pierre Costantini et la Ligue Française, le retour des cendres de Napoléon III, Le Grand Prix du Bonapartisme 2006 au ministre de la Justice Pascal Clément, le point sur les thèses et mémoires, le coin du bibliophile, l’actualité bonapartiste.

N° 32 – Printemps 2007 :

Le Comte Léon, fils de Napoléon, l’absence de destin politique, L'Homme du Peuple ou la leçon du 10 décembre 1848 : l'élection présidentielle de Louis Napoléon Bonaparte, Les bonapartistes et la Collaboration, Le retour des cendres de Napoléon III ? Charles Napoléon, une feuille de route pour le bonapartisme, Hymne à Napoléon III et à son vaillant peuple, Arthur Legrand en 1889, Le coin du bibliophile, L’actualité bonapartiste

N°33 – Eté 2007 :

La Paix de Tilsitt en 1807, Napoléon et la Paix, Humour et antiparlementarisme, Une gravure du Prince Victor Napoléon en 1889, Les bonapartistes et la Résistance, Les bonapartistes et les élections législatives de 2007, Pour un bonapartisme moderne et réaliste, Thèses et travaux universitaires, Le Comité Politique Plébiscitaire (1911), L’actualité bonapartiste, Le coin du bibliophile

Posté par Cerb à 16:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

15 mai 2007

La Revue du CERB - Printemps 2007

La Revue du CERB Printemps 2007 est sortie.

Au sommaire :

Le Comte Léon, fils de Napoléon

L’absence de destin politique

L'Homme du Peuple ou la leçon du 10 décembre 1848

L'élection présidentielle de Louis Napoléon Bonaparte

Les bonapartistes entre 1940 et 1944

Les bonapartistes et la Collaboration

Le retour des cendres de Napoléon III ?

Charles Napoléon, Une feuille de route pour le bonapartisme 

Hymne à Napoléon III et à son vaillant peuple

Arthur Legrand en 1889

Le coin du bibliophile

L’actualité bonapartiste

En tout, 44 pages d'informations, de documents, d'analyses, d'illustrations.

Posté par Cerb à 14:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

05 février 2007

CONTACT

Pour tout contact :

1 bis, rue Grandjacquot.

54300 FRAIMBOIS.

Tel : 03-83-73-23-60.

Courriel : thierry.choffat@univ-nancy2.fr

Posté par Cerb à 18:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

LE DERNIER EDITORIAL

LE DERNIER EDITORIAL

REVUE du CERB

Printemps 2007

Président du CERB

Cela fait maintenant 10 ans que le CERB existe. Un peu plus même car si les statuts ont été déposés à la sous-préfecture de Montbéliard dans le Doubs le 19 février 1997, notre première revue était déjà sortie en décembre 1996. En ce mois de mai 2007, où en sommes-nous ? Une revue plus conséquente, des travaux inédits, des recherches qui se poursuivent. Le CERB est devenu une référence dans le monde napoléonien. Nous sommes les seuls à travailler sur cet angle original : l’histoire du courant bonapartiste des origines à nos jours.

Et, justement, le présent numéro fait, une fois de plus, le tour des époques et des régimes qui se sont succédées depuis la Révolution de 1789.

Côté Premier Empire, partons à la découverte du premier fils – naturel – de Napoléon, le Comte Léon, un personnage pour le moins original, aventurier, joueur, qui, deux siècles après sa naissance, a encore des descendants aujourd’hui.

Pour le Second Empire, en ces temps d’élection présidentielle, nous vous proposons l’histoire de l'élection présidentielle de Louis Napoléon Bonaparte le 10 décembre 1848.

Poursuivons notre saga des bonapartistes entre 1940 et 1944 avec, dans ce numéro, avant d’aborder la Résistance, « les bonapartistes et la Collaboration ». Un sujet délicat.

Dans notre dernière revue, nous avions laissé David Saforcada prononcer un vibrant plaidoyer pour le retour des cendres de Napoléon III en France. Et si des arguments inverses existaient également ? Et si la Famille Impériale était bien à Farnborough ?

Côté actualité, Christophe Guay nous parle du dernier livre du Prince Charles Napoléon.

Enfin, nous agrémentons le tout avec des articles sur un Hymne à Napoléon III et à son vaillant peuple composée par Rossini et un document sur l’élection du député bonapartiste Arthur Legrand dans la Manche en 1889.

Dans ce numéro, vous constaterez aussi que l’actualité et les notes de lecture sont plutôt imposantes, tant sur le Premier que sur le Second Empire, ce qui donne un indice sur la richesse des publications napoléoniennes, en ces années de bicentenaires et de cent cinquantenaires. Sans oublier que de nombreux livres sur Napoléon III sortent déjà en prévision de 2008, année du bicentenaire de la naissance de Louis Napoléon Bonaparte.

Bonne lecture.

Thierry Choffat

Posté par Cerb à 18:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]